Logo du site
Laboratoire Sciences Pour l'Environnement | CNRS - Università di Corsica
PRESENTATION
Le laboratoire Sciences Pour l’Environnement (UMR 6134 SPE) est une Unité Mixte de Recherche rattachée à l'Université de Corse, à l’Institut des Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes et à l’Institut Ecologie et Environnement du CNRS. Il comprend près de 160 personnels localisés sur le site du campus Grimaldi à Corte et sur le site expérimental Georges Peri à Ajaccio (68 chercheurs et enseignants-chercheurs titulaires, 13 personnels administratifs et techniques, 40 doctorants et environ 35 post-doctorants, contractuels et émérites). Dans un contexte insulaire qui pourrait apparaitre comme un frein aux activités de recherche, le positionnement stratégique et scientifique de l’unité consiste à tirer parti des atouts de l’insularité. La transition écologique et la transition énergétique sont envisagées comme des leviers de la croissance économique. Il s’agit de maitriser  la production d’énergie et les besoins énergétiques dans un contexte insulaire très carboné, de valoriser les ressources naturelles (végétales, patrimoniales, halieutiques et littorales), de participer à la préservation de l’environnement, notamment dans le domaine de la gestion et la valorisation des eaux méditerranéennes et des écosystèmes, d’aider à la décision pour la gestion des risques naturels (incendies et plus récemment évènements extrêmes), de contribuer à la lutte contre les effets du changement climatique, d’accompagner la transition du numérique qui joue un rôle déterminant dans tous les domaines de la vie. Le laboratoire SPE est une Unité pluridisciplinaire dont le projet scientifique repose sur la connaissance, la gestion et la valorisation des ressources naturelles ainsi que la compréhension de la dynamique des systèmes naturels complexes. L’unité a réalisé un important travail de structuration de ses thématiques de recherche, basée sur une « logique de projets » afin de fédérer les chercheurs autour de thématiques liées à l’environnement, à fort ancrage régional, représentatives des potentialités de la région Corse et des régions méditerranéennes. Les personnels sont rassemblés au sein de six équipes thématiques, appelées « Projets structurants » au sein de l’établissement :
  • Projet EnR : Energies Renouvelables
  • Projet FEUX : Feux de forêts
  • Projet RN : Ressources Naturelles
  • Projet GEM : Gestion et valorisation des Eaux en Méditerranée
  • Projet SISU : Simulation Informatique et Systèmes Ubiquitaires
  • Projet COMPA : Champs, Ondes, Mathématiques et APplications
 
Les questionnements scientifiques traités par les projets ENR, FEUX, RN et GEM sont en lien avec la transition écologique, la transition énergétique, les risques environnementaux et sanitaires, la valorisation des ressources naturelles terrestres, halieutiques et littorales, la caractérisation des eaux et des écosystèmes. Les projets SISU et COMPA développent des concepts et outils qui donnent lieu à des collaborations avec les équipes précédentes mais elles développement également des travaux de recherche propres en informatique, mathématiques et physique théorique.
Au regard de l’hétérogénéité des disciplines des membres de l’unité, nos domaines de recherche couvrent un large spectre d'études fondamentales et appliquées liées à des problématiques environnementales : modélisation multi-échelle, modélisation stochastique, optimisation, chimie analytique, biochimie, biologie moléculaire, écoulements réactifs, vision, écologie des populations, écologie des écosystèmes lagunaires, modélisation hydrologique, interactions biologiques, simulation informatique à évènements discrets, intelligence artificielle…
En prise avec son environnement de recherche, l’unité s’attache à répondre aux besoins du territoire et concoure à faire progresser la connaissance suivant un principe de fertilisation croisée. Nos domaines d’application privilégiés sont en relation avec les grands défis sociétaux (transition énergétique, transition écologique, risques naturels et préservation des ressources naturelles, changement climatique). Nos travaux permettent de répondre à des préoccupations sociétales et environnementales en proposant par exemple : des systèmes de production et de stockage d’énergie propres et efficaces pour assurer la transition énergétique ; des outils d’aide à la décision pour l’aménagement du territoire et la protection des populations contre les incendies de forêt ; des techniques et méthodes pour caractériser les substances naturelles et spécifiques sur lesquelles peut s’appuyer une activité humaine durable ; des outils de caractérisation de l’eau et des écosystèmes associées pour fournir des éléments de diagnostic et optimiser la prise de décision en matière de gestion, conservation et restauration des milieux ; des méthodes d’aide à la décision pour améliorer les revenus de la pêche tout en préservant la ressource…

 

 

Organigramme

 

Page mise à jour le 23/08/2022 par PAUL-ANTOINE SANTONI