Logo du site
Laboratoire Sciences Pour l'Environnement | CNRS - Università di Corsica
Attualità
Laboratoire Sciences Pour l'Environnement  |
Attualità

Le projet HOTPALM financé par l’ANR

Le projet « HOTPALM – Pollinisation, thermogénèse florale et gestion durable d’un palmier Andin menacé » vient d’obtenir un financement par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Descriptif du projet :

Les changements du climat et du paysage menacent les services de pollinisation. Le manque d’études intégratives de ces services (de l’interaction plante-insectes à l’économie) entrave les politiques de gestion et de conservation censées répondre à ces changements, en particulier dans les pays en développement. Nous proposons une approche intégrative et transdisciplinaire des services de pollinisations pour la gestion durable du palmier à ivoire, d’importance économique pour les communautés des Andes tropicales où il est endémique. L’interaction palmier-pollinisateurs repose sur une thermogénèse florale, potentiellement perturbée par des régimes de température changeants. Notre objectif est de 1) comprendre les processus physico-chimiques (thermogenèse et odeur florale) de l'interaction plante-pollinisateurs et 2) leur réponse face aux changements thermiques, 3) quantifier la valeur des changements sur les services de pollinisation, et 4) fournir des directives pour la gestion des palmiers par les acteurs locaux.

Il s’agit d’un projet multipartenarial dont le chef de file est l’IRD / Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive et regroupant : Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive / Institut de recherche sur la biologie de l'insecte / Université de Corse Pasquale Paoli / Pontificia Universidad Católica del Ecuador (PUCE) / Laboratorio de Ecología y Genética / University of New Hampshire / Natural Resources and the Environment.

Pour l’Université de Corse et le CNRS (Laboratoire SPE), le responsable scientifique est Marc Gibernau, Chargé de Recherche au CNRS. Il sera notamment en charge de la partie du projet concernant les processus physico-chimiques floraux dans la pollinisation et la production de graines.

Le projet a obtenu un financement de 36 mois.

QUILICHINI YANN | Mise à jour le 05/10/2020
Contact