Logo du site
Laboratoire Sciences Pour l'Environnement | CNRS - Università di Corsica
Programmes de recherche  | Programmes en cours

HOTPALM

Pollinisation, thermogenèse florale et gestion durable d’un palmier Andin menacé (2021-2024)
Présentation du programme

Ce projet étudie de manière transdisciplinaire (physique, chimie, écologie, économie, anthropologie, géographie rurale) le palmier à ivoire (Phytelephas aequatorialis), un palmier endémique des Andes équatoriennes qui possèdent un intérêt économique pour les communautés rurales, et dont le succès de la pollinisation repose sur une thermogénèse florale. Notre hypothèse est qu’un changement dans l’environnement thermal du palmier, provoqué par la déforestation et le changement climatique, perturberait l'interaction plante-pollinisateur basée sur la chaleur florale, avec des effets en cascade sur la productivité des palmiers et les bénéfices économiques des petits exploitants qui en dépendent. Nous chercherons à déterminer comment ces deux stress anthropogéniques pourraient affecter l’interaction plante-pollinisateurs, l’efficacité de la pollinisation, la diversité génétique et finalement les bénéfices qu’en tirent les communautés locales, afin de leur fournir des stratégies de gestion bio-économiques optimales et durables pour la conservation des palmiers à ivoire et des pollinisateurs.

Le projet comprend 5 WorkPackages avec plusieurs niveaux d’organisation et combine un éventail d’approches observationnelles, expérimentales et de modélisations. Le WP1 détaillera les mécanismes impliqués dans l’interaction palmier-pollinisateur, en particulier l'effet des températures florales sur l'émission de composés volatils et le rôle de ces caractères floraux dans l'attraction des pollinisateurs et, finalement, sur la production de semences. Le WP2 étudiera comment ces caractères floraux et les pollinisateurs répondent aux changements de régime thermique, en comparant les interactions palmier-insectes dans différents environnements à l'échelle du paysage. Ces deux premiers WP produiront un modèle spatialement explicite de la productivité des palmiers assurée par les pollinisateurs. Une dimension socio-économique sera ensuite ajoutée à ce modèle grâce à des données acquises dans deux WP suivants. Dans le cadre du WP3, des données obtenues à partir d’enquêtes socio-culturelles et économiques nourriront un modèle bioéconomique basé sur les agents. Ce modèle permettra d'identifier, dans une perspective collective, les stratégies durables de gestion des palmiers et de conservation des pollinisateurs. Sur la base des résultats du modèle bioéconomique, le WP4 développera des jeux de rôle (RPG) autour d'une plateforme multipartite (agriculteurs et entreprises, ONG de conservation des forêts, gardiens de parc) afin de définir des stratégies de gestion du palmier à ivoire qui soient localement viables et acceptables. Ces stratégies seront ensuite simulées dans le modèle bioéconomique. La communication autour du projet se déploiera dans un WP5 et consistera, entre autres, à adapter le RPG comme un outil pédagogique pour soutenir les objectifs d'apprentissage en matière de gestion des ressources naturelles pour les institutions privées et gouvernementales en Équateur.

Dans le cadre du projet HOTPALM, l’UMR-CNRS SPE 6134 de l’Università di Corsica est coordinateur du WP1 qui consiste en l’étude physico-chimique précise des mécanismes de la pollinisation par les insectes du palmier à ivoire d’Équateur.

Porteur du programme

Directeur scientifique du programme : Olivier Dangles, Directeur de Recherches IRD

Partenariat : IRD, CNRS, Université de Corse Pascal Paoli, Université Pontificale Catholique de l’Equateur (PUCE), Université du New Hampshire (U.S.A.), Fondation OTONGA, Trafiño.

Financement du Programme

Agence Nationale de la Recherche (Projet N° ANR-20-CE32-0003-03)

Montant total : 1 022 830 €

Aide accordée : 499 938 € dont 21 018€ pour l’UMR SPE

Pour en savoir plus     http://bioinca.org/hotpalm-project/
Page mise à jour le 03/06/2021 par PAUL--ANTOINE SANTONI